Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

Trouver un emploi à Montréal

Depuis quelques semaines, plusieurs amis et connaissances cherchent un nouvel emploi.

Ennui, problèmes avec la hiérarchie, mauvaise ambiance ou mauvaise conditions, envie de changement… toutes les raisons sont valables quand est venu le temps de changer de job !

 

Je ne suis pas carriériste ni une passionnée de travail. J’ai déjà vécu le harcèlement dans un emploi et je me suis juré de ne jamais revivre ça ! Depuis, je choisis des emplois alliant bonne ambiance, bonnes conditions et bons avantages.

 

Quand on arrive dans un nouveau pays, tous nos repères ont disparu ! Il faut s’adapter au marché. Au Québec, il faut donc faire à la mode…québécoise !

 

Voici mes conseils !

 

Première étape : Le CV

 

On oublie les règles « françaises ». Il faut faire son CV à la mode québécoise !

 

On indique uniquement nos nom et coordonnées. Surtout ne pas joindre de photos et ne pas mettre son état civil.

 

Ici, on mise sur les compétences et le savoir-faire. Les réalisations sont mises en avant. Il faut jouer avec ses points forts et tout ce qu’on sait faire, même si nos compétences n’ont rien à voir avec notre diplôme ou l’emploi convoité… les employeurs aiment la polyvalence et les initiatives.

 

Il faut cependant faire attention à adapter son CV pour chaque offre et le modifier en fonction des critères demandés !

 

Deuxième étape : La recherche d'emploi

 

Ces conseils, tirés de mon expérience, sont essentiellement valables pour des emplois administratifs (réceptionniste, secrétariat général et spécialisé, agent de bureau, comptables, techniciens en administrations, bureautique…).

 

Les agences de placement

Une très bonne première approche du marché du travail québécois est d’aller s’inscrire dans une agence de placement (agence d’intérim).

 

Cela vous permettra de passer les tests Word, Excel, Power Point, français et au besoin anglais. On a ainsi une bonne idée de notre niveau.

 

Passer une entrevue avec un conseiller ou conseillère permet ensuite de cibler ses envies, de discuter de ses attentes, conditions… Il ou elle pourra aussi donner de bons conseils.

On peut aussi spécifier si on veut du temporaire ou du permanent, intéressant selon son profil (PVT, résidant…)

 

Voici une liste non exhaustive d’agence de placement.

 

Addendum

Atout Personnel

Synergie

Bédard Ressources

Bray, Larouche et Associés©

Bureau de Placement d'Anjou

Carrière Avenir inc.

Drakkar

Excel personnel

Groom & Associés

Hunt Personnel

IDEA Service

Jacques Cartier

Madeleine Martel

MPSC

Nicole Giguère

Officeteam

Option 10-10

Personnel Alter Ego Inc.

Personnel Presto

Quantum

Randstad

Recrutement JKV

Simon Recrutement et placement de personnel

The 500

The Employment Solution

Thomson & Tremblay

TIS - Personnel Services

Télé-Ressources

 

Je me suis inscrite à plusieurs agences en envoyant mon CV à une annonce qui m’intéressait sur leur site. Quelques heures plus tard ou le lendemain, je recevais un appel pour fixer une rencontre ! Ils sont assez efficaces, on peut trouver un premier emploi très intéressant !

 

J’ai eu mon premier emploi grâce à une agence, en moins de 2 semaines !

 

La section emploi des grandes entreprises

 

Une fois votre première expérience québécoise acquise, l’envie de changer peut se faire sentir. Trouver un emploi qui colle mieux à mon profil a été la raison pour laquelle j’ai cherché un autre poste.

 

Autre emploi, autre méthode !

 

Je suis allée sur tous les sites des grandes entreprises implantées à Montréal. D

ans la section emploi, on peut déposer son CV ou répondre directement à une annonce. C’est comme ça que j’ai eu mon emploi actuel.

 

Quelques idées :

 

Secteur bancaire/financier/assurance :

Caisses populaires Desjardins

Banques (Banque Nationale, Banque de Montréal, Scotia…)

KPMG

Raymond Chabot Grant Thornton

TD assurance

La Capitale

SSQ

 

Secteur scolaire

Les Commissions scolaires de Montréal

Les Cégep (fédération des Cégeps et sites de chacun des cégeps)

Les Universités (UDM, UQAM, Concordia, McGill, Université de Sherbrooke…)

 

Secteur médical

Les cliniques

CLSC

Hôpitaux (Notre-Dame, CHUM, Hôtel Dieu, Jewish, Ste-Justine…)

 

Une amie me racontait récemment que son boss avait du mal à recruter des personnes compétentes… c’est donc un bon plan car ce genre d’établissements offre de très bons emplois, conditions, salaires et possibilités d’avancement ! Elle est absolue ravie de son nouvel emploi, environnement de travail et belles perspectives d'évolution !

 

Les grandes entreprises québécoises et canadiennes

Bell

HydroQuébec

Les Ordres Professionnels (ingénieurs, infirmières, technologues, comptables…)

Loto Québec

Radio-Canada

Société des alcools du Québec

Société d'habitation du Québec

STM (il y a toujours des campagnes de recrutement. Là aussi, ça doit être un très bon employeur !)

Télé-Québec

TVA

Vidéotron

Ville de Montréal (mairies d’arrondissement, bibliothèques…)

 

Certains emplois seront peut être soumis à des tests d’aptitude ou des concours. Des révisions peuvent donc s’avérer utiles ;-)

 

Le réseautage

Surtout ne pas négliger le réseautage ! C’est très important ici et ça marche souvent comme ça !

Le bouche à oreilles, l’ami de l’ami du voisin qui connaît quelqu’un qui offre un emploi… oui, c’est ça le réseautage !

 

Il faut multiplier ses contacts !

Parler de sa recherche d’emploi à tout le monde.

Faire des annonces sur les réseaux sociaux, s’inscrire à des forums, des sites de recherches d’emploi, s’abonner à des newsletters…

 

Les sites spécialisés et les centres d’emplois

 

Offres d’emplois, conseils, coordonnées des différents centres d’emploi...Ce sont des mines d’informations !

 

Emploi Québec

Workopolis

Jobboom

 

Dernière étape : L’entrevue (entretien)

 

Une fois l’entrevue pour le job de rêve en poche, il faut mettre toutes les chances de son côté.

À cette étape, je n’ai pas vu beaucoup de différences avec les entretiens que j’ai pu passer en France. Je dirais juste que c’est plus décontracté ici, relativement à mon expérience !

 

Comme en France, il faut s’informer sur l’entreprise, bien connaître son CV et être prêt à répondre aux questions récurrentes. Il faut aussi s’attendre à être mis « en situation ». Souvent, le recruteur/employeur nous demandera un « plan d’action » face à une situation donnée. Exercice un peu déroutant quand on ne s’y attend pas, il faut s’y préparer un peu ;-)

 

 

Ces conseils sont liés à mon expérience, j'espère qu'ils seront utiles.

Chaque recherche d’emploi est différente.

Chaque secteur d’activités et emploi a ses particularités, à vous de vous adapter !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emploi à Montréal 22/07/2014 17:17

On vous remercie de ce partage si utile pour les nouveaux arrivants au Canada, et surtout ceux qui ont décidé de faire carrière à Montréal.

canada annonces travail 03/10/2012 16:21



Emploi au canada 02/10/2012 16:59



Emploi canada 02/10/2012 14:29


Conseils très important.

(Clovis Simard,phD) 11/01/2012 18:31


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-1. - PLAN NORD.


POUR LES QUÉBÉÇOIS ??