Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

Don du sang, rien ne bouge

Aujourd'hui, il y a une collecte de sang à mon travail.... Ayant habitée en France, je ne peux toujours pas donner. Ça me déçoit toujours autant....

 

http://www.seeklogo.com/images/H/Hema_Quebec-logo-867AE0ED90-seeklogo.com.gif

----

 

pour nous, français, c'est impossible !

Je le savais déjà mais j'en ai eu la confirmation aujourd'hui.  Pendant ma balade du jour, je suis allée me réchauffer dans un complexe commercial où était installée une collecte de sang. Cela ressemble beaucoup à ce qu'on fait en France. Je suis donc allée voir une personne à l'accueil de la collecte pour savoir si je pouvais donner mon sang... la réponse est NON !

Ayant habitée en France entre 1980 et 1996
, je ne peux pas faire cette bonne action... à cause de la vache folle ! Mais d'après la dame, cela devrait changer dans les années à venir, ils sont en train de faire des études !!!! Ils vont sans doute découvrir que le sang des français est aussi bon que celui des québécois, wouaw !... quelle découverte ;-) Enfin, la personne m'a tout de même remercier de m'être présentée, elle devait sans doute être aussi déçue que moi !

C'est bien dommage cette politique, surtout pour les gens qui, comme moi, ont l'habitude de donner du sang en France ! Et j'ai ma carte de donneur dans mon porte-feuilles ! J'aurai aimé continué à faire ce don ici, mais ce n'est pas possible, j'irai pendant mes prochains retours en France* ! Je pense qu'il y a un réel "manque à gagner" pour les québécois avec tous les européens qui vivent au Québec, mais pour l'instant, il faut attendre que les choses changent !

Les infos sur les dons en France, ici, et au Québec, .

Archive,
billet publié le 24/01/2008
* En fait, n'habitant plus en France, on n'a théoriquement plus le droit de donner non plus...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Erwan 17/12/2012 03:28


Moi je peux pas anyway. Ici, ailleurs...


Tiens, dans les causes "bizarres" les gens qui ont une hémocromatose (trop de fer dans le sang) doivent se faire ponctionner du sang (pour diminuer le taux de fer) mais ce sang est simplement
jeté (alors que c'est une maladie génétique).


N'est-ce pas un peu absurde? Même un peu trop de fer dans une pochette de sang ne va pas tuer un receveur, on s'entend...


Ce qui est intéressant c'est de voir que la maladie de CJ pourrait se transmettre par le sang. C'est par peur d'une panique générale qu'on ne parle pas de cette maladie?

A. 20/12/2012 21:44



Ouais, mais ceux qui peuvent en France devrait pouvoir le faire ici !
Je suis bien d,accord que c,est absurde ! 



Florian 12/12/2012 15:28


c'est arrivé à ma conjointe...


C'Est quand mêne fou cette histoire O_o


Cela s'applique au Québec ou à tout le Canada ?


Car au pire, un petit tour à Ottawa...


 


 

A. 20/12/2012 21:43



Oui, je pense que c,est partout au Canada, mais à vérifier



Clarinette 06/12/2012 01:08


Allo, 


J'ai croisé la route de ton blog à travers celui d'une amie et quelle ne fut pas ma surprise quand j'ai vu le sujet. Alors, j'avais envoyé un courriel à HemaQuébec et je te joins leur réponse ...


Même si 


 


Bonjour madame XXXX,

Tout d'abord, nous aimerions vous remercier pour votre intérêt envers la cause du don de sang.

En réponse à votre question, il y a effectivement une restriction permanente au don de sang si vous avez séjourné en France pendant plus de trois mois entre 1980 et 1996.

La restriction pour les donneurs ayant séjourné en Europe est en lien avec la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ), une maladie dégénérative du cerveau qui est toujours fatale. Cette maladie serait causée par l’exposition de l’humain à l’agent causant la « maladie de la vache folle », apparue au début des années 1980 au Royaume-Uni.

À l’été 2005, Héma-Québec révisait son critère concernant les territoires du Royaume-Uni et de la France, en limitant la période dite à risque entre 1980 et 1996, en s’appuyant sur les mesures extraordinaires qui ont été prises dans ces pays.

À ce jour, l'avenir épidémique du vMCJ est encore inconnu. Quatre cas de transmission par la transfusion furent recensés au Royaume-Uni. Aucun test n'existe à l'heure actuelle pour détecter cette maladie dans le sang avant le décès de la personne infectée. Enfin, mentionnons que selon Santé Canada, la période entre l'exposition à l'infection et l'apparition des symptômes serait d'au moins 10 à 15 ans, mais elle peut être plus longue.

Comme vous le savez, Héma-Québec a pour mission de fournir à la population québécoise des produits sanguins sécuritaires, de qualité optimale et en quantité suffisante pour répondre aux besoins des hôpitaux de la province. Sachez qu’avec l’application des critères, nous gérons des risques théoriques et potentiels. Les produits sanguins étant des produits biologiques, nous ne pouvons prendre aucun risque, et ce, pour assurer la sécurité des receveurs de produits sanguins.


N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’informations supplémentaires.

Cordialement,

A. 20/12/2012 21:43



Merci pour cette réponse !
On a eu la même sur facebook...  c'est bien dommage tout ca ! 



Cynthia 03/12/2012 22:25


Si ça serait un si grand risque, il n'y aurati plus personne pour donner du sang en France! En espérant que ça évolue ...

A. 20/12/2012 21:43



Oui, c'est ce que je me dis, mais ce n,est pas leur logique...



Claire-Marie 03/12/2012 19:46


Moi aussi j'ai trouvé ça très dommage quand j'ai appris que je ne pouvais pas donner au Québec. Alors à la place, je me suis inscrite sur le registre des donneurs de moelle osseuse. Le sang ils
prennent pas mais la moelle oui. C'est mieux que rien.

A. 20/12/2012 21:42



Ah c'est une bonne idée, il faudrait que j'aille voir ca aussi alors !
Merci !