Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

Des chaussures dans les airs

Je ne sais pas vous, mais moi, je suis très observatrice, j'aime regarder partout et capter le détail que peu de personne voit ! En ce moment, en vélo, c'est pire ! Il faudrait pourtant que je regarde mieux la route pour éviter les nids de poule. Bref, là n'est pas le sujet...

 

Avez-vous déjà remarqué ou observé des chaussures qui pendent sur les fils électriques, au milieu des rues ??? Ce sont souvent des chaussures en toile ou des chaussures de sport, attachées ensemble par les lacets...

 

La première fois que j'ai vu ça, j'ai pensé que c'était une mauvaise blague entre amis, un soir un peu trop alcoolisé... Mais non.

DSCN7986.JPG

En fait, il s'agit vraiment d'un phénomène et pas du tout isolé quand on regarde bien.

Son nom ? Le shoes tossing.

 

Il semble y avoir plusieurs explications à ce phénomène...

En Amérique du nord, ces chaussures suspendues marquent souvent le territoire des gangs de rues.(cf article paru le mois dernier)

En Europe, c'est, semble-t-il, pour des raisons un peu plus festives.

 

Certains pensent que le fait de suspendre ainsi les chaussures sur les fils téléphoniques ou éléctriques des grandes villes est un moyen de repère pour la vente de stupéfiants, la présence de chaussures servant alors d'enseigne !

Dans de nombreuses villes américaines, où sévit la guerre des gangs, la présence de ces chaussures suspendues indiquent une sorte d'entrée dans un territoire.

Le Shoes tossing servirait également à fêter la fin d'une année universitaire, le fait de lancer ses chaussures sur les fils des grandes rues des villes permettant d'inscrire de façon significative son détachement à la période estudiantine !

Dans le domaine militaire, aux Etats Unis, il paraîtrait même que la tradition du ''Shoes tossing'' remonterait aux années 80, où, une fois l'engagement du Marine terminé, celui-ci se devait de jeter ses rangers et de les suspendre aux fils, pour marquer le retour à la vie civile.

Sources : Pourquois.com

 

en-cours43.JPG

 

J'espère que les chaussures vues dans mon quartier font parties d'une oeuvre d'art éphémère et insolite !

---------------------------------

En 2009, j'écrivais My new best friend

En 2008, j'écrivais H&M, temple de la fringue

En 2007, j'écrivais Sur la route de l'Inde, le Rajasthan

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article