Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

Autopsie d'un retour, Part.I

 

Les vacances ne durent jamais assez longtemps… le jour du retour arrive toujours trop vite !

 

Lundi 9 janvier

 

Mes bagages sont prêts, le café est bu, prête à rentrer à Montréal !

 

8h 

départ de la maison familiale

9h33 

Je suis dans le TGV, direction Paris

11h50

 Arrivée à Montparnasse avec quelques minutes de retard, pas grave, je ne suis pas pressée par le temps

12h30 

J’embarque dans un car Air France qui fait la liaison vers l’aéroport. Plus cher que le métro et RER mais TELLEMENT + pratique et agréable !

 

Le car est presque vide, on fait un petit tour dans Paris, pas de cohue, pas de problèmes ! J’aperçois la Tour Eiffel, la Seine, agréable fin de séjour en France !

 

A la radio, j’entends ça :

 

Ça ne me quittera pas pendant 2 jours !!!

 

13h30

 Arrivée à l’aéroport Roissy-CDG. 

L’avion décolle à 16h10, j’ai le temps, pas besoin de courir. C’est cool !

 

L’enregistrement se fait aux comptoirs 4 à 6… mais les 5 et 6, on oublie !... C’est l’Afrique !!! C’est vraiment amusant de voir ces personnes qui vont au Sénégal, Mali ou au Burkina Faso... Des montagnes de bagages, des femmes en boubou colorés, ça parle fort, on se croirait "au pays" !

Dépaysement avant l’heure assuré !

 

Bref.

 

Maintenant, il faut imprimer soi-même sa carte d’embarquement, via internet ou aux bornes installées devant les comptoirs.

Après avoir essayé 2/3 fois (parce que forcement ça ne fonctionne pas avec mon n° de passeport ou de billet), un papier sort de la machine avec une mention disant qu’ils n’avaient pas pu me fournir les informations.

 

Je me dirige donc vers les comptoirs d’enregistrement des bagages. Là, l’hôtesse nous dit qu’il y a un problème avec l’enregistrement (cf. nos infos manquantes). Tout devrait être réglé le temps qu’on fasse l’attente jusqu’au comptoir. Il y a un couple de français devant moi dans le même cas.

 

C’est là que tout se complique….

 

Surbooking !!!!

 

On n’a pas de place dans l’avion malgré notre réservation ! Et pourtant, on est en avance pour s’enregistrer… rien à voir donc avec le fait d’arriver tard ou non pour l’enregistrement ! C’est le hasard qui a décidé de notre sort ! On ne nous a pas demandé notre avis.

 

Re-bref. 


Il faut revenir à la fin de l’enregistrement, à 15h10, pour voir combien de places seront disponibles. Sur les 17 personnes concernées, 2 ou 3 seulement ont pu partir comme prévu. Pour les autres, retour en région parisienne ou comme moi, nuit à l’hôtel.

 

Dans le cas d’un surbooking, les frais d’hôtel et de repas ou de taxi sont pris en charge (heureusement !). On a également droit à une compensation financière, au choix : 600 € crédités sur la carte de crédit ou 800 € en « bons d’achats Air France ». J’ai choisi cette 2ème solution !... Me reste à programmer un autre voyage ;-) Dans le pire des cas... je rentre gratos pour Noël prochain !!!

 

16h30 environ.

Direction l’hôtel.

On est tous sur plusieurs hôtels, j’aurai préféré un hôtel de meilleure gamme pour me prélasser dans un bain chaud ! Je me contenterai d’une bonne douche, d’une bonne bouffe, d’une soirée télé, et d’une nuit reposante. 

 

Si je n’avais pas été si fatiguée et sans énergie, j’aurai pu profiter de l’occasion pour passer la soirée à Paris… mais quand je me trimballe 23kg de valises et 20kg de bagages à main pendant une journée… je préfère une soirée relax !

 

20h50 

Camping Paradis sur TF1 (pas besoin de réfléchir, c’est parfait :)) suivi de 2 épisodes d'une série américaine.... Puis, dodo !


Mardi 10 janvier


8h45

Alors, que j’aurai dû me lever pour aller travailler, je me lève pour aller prendre l’avion !

Petit déjeuner pris, valises faites. C’est reparti !

 

11h30

Mon gros sac de 23kg est enregistré. Je me sens un peu + légère malgré les 20kg de sacs qu’il me reste encore !

 

3 sacs pour passer la sécurité… un de trop… mais heureusement, on me laisse passer quand je dis que l’un ne contient que mes pulls et manteaux… Ce n’était pas aussi chiant lors de mon retour en avril !

 

Contrôle des passeports, sécurité, tout passe sans problème.

Je vais attendre devant la porte d’embarquement…. Pas vraiment les moyens de faire du shopping dans les boutiques hors taxes de luxe !

 

12h45

Enfin, on embarque ! Je retrouve le couple et 2/3 personnes de la veille.

 

Et là, on se rend bien compte qu’un petit Airbus ben, ça n’a vraiment rien à voir avec un A380 !!!!... C’est nettement + bruyant et les fauteuils sont moins larges… mes fesses de fille ne faisant pas une taille S s’en rendent bien compte ! (mais c’est moins pire que sur Air Transat ;-))

 

13h40

On décolle.

Ma voisine, après avoir fait 2 fois son signe de croix au décollage, dort quasiment pendant tout le vol ! Pas chiante !

 

De mon côté, je regarde Drive (vraiment bon) puis, je tente « The Artist » mais l’heure de la sieste a sonné, je n’ai regardé que les 10/15 premières minutes. J’ai terminé avec Un heureux évènement, drôle, attendrissant et très sympa. Pendant ce temps, on a le droit à un bon petit repas (poisson pour moi) et bien sûr apéro, vin et digestif :)

 

15h15 heure locale, 21h15 heure en France

On arrive à Montréal.

On sort de l’avion, contrôle de douanes... direct en sortant, ça commence bien !

 

Les 2 dernières fois que je suis passée à la frontière, il n’y avait personne, en 2 minutes, c’était bouclé. Là, il y a beaucoup de monde ! De France, du Mexique, de Floride… les gens bronzés en gougounes côtoient ceux avec leurs manteaux d’hiver !

 

Dans ma valise, rien à déclarer, pas de vin ni fromage, mais du chocolat et d’autres trucs qu’on ne trouve pas au Québec.

 

Je récupère mon sac et comme toujours, je passe les contrôles douaniers sans m’arrêter ! Forcément le jour où j’aurai trop de vin ou de fromages, je vais me faire prendre !!!

 

Et voilà, me reste à recharger ma carte de transport (v’là l’augmentation de tarifs :s)

 

Après avoir quitté un bon 10°C à Paris, on est accueilli par un agréable 0°C, je ne mets même pas mon manteau ! De toute façon, je monte direct dans le bus qui fait la liaison vers le centre ville…

 

Et là, c’est toute une autre aventure qui commence !!!!!!!!!


Le bus 747 est super pratique... en théorie !

 

Bon, là, elle commence à être longue mon histoire.... la suite demain, enfin, si ça vous tente ;-) !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bénédicte millaud 10/02/2012 03:01


salut Anne


et bien nous on a doublé la mise : 2 jours de suite de surbooking (avec notre accord) et comme on voyageait à 4 je te laisse imaginer le jackpot...


 

Delph 12/01/2012 17:02


Ah ah, nous maintenant on est toujours volontaires pour le surbooking mais ça ne nous ai pas arrivé de nouveau! En tout cas, il nous reste encore des sous sur les 800euros puisqu'on a trouvé un
billet à moins de 500 la dernière fois, donc au final on sera rentré deux fois pour quasiment rien! :)

A. 13/01/2012 05:24



Tu m'étonnes ! Je me souviens de ton billet l'année dernière et je trouvais ca cool !


Par contre, là, ils n'ont pas demandé de volontaires !



Cynthia 12/01/2012 11:34


Il est bien l'A380 hein ;)


Je rêve toujours de tomber sur un vol surbooké pour avoir un de ces fameux vouchers mais ça ne m'est jamais arrivé (ou je ne m'en suis jamais rendue compte!)

A. 13/01/2012 05:23



Oui tellement !
Je l'ai pris à l'aller et je devais encore y être au retour... 



Emily58 12/01/2012 09:22


Quelle aventure!!! Je ne savais pas que les vols Air France pouvaient être surbookés, je croyais que c'était seulement pour les compagnies low cost type Air Transat...enfin quand tu ne travailles
pas le lendemain, que tu n'a pas d'hotel réservé ou rien de prévu en particulier: ça vaut le coup! (800€ t'as un bel aller retour pour La Réunion par exemple en ce moment).

A. 13/01/2012 05:22



Et non, Air France le fait ! Une amie a été dans le même cas sur le vol précédent ! Et je connais d'autres personnes a qui s'est arrivé l'année dernière !

Oui, ca vaut le coup ! (je travaillais le lendemain ;-) ca m'a fait perdre une journée de congés!) 



Erwan 12/01/2012 05:05


c'est nul le surbooking!


Air Canada fait pareil à Montréal, tu passes ton passeport 20 fois, mais comme il est trop vieux (ou que la machine te trouve une tête de terroriste) ça plante forcément. Pourtant, iles maudits
français, ça devrait leur prendre 2x moins de temps quand ils quittent non? ;)


au moins tu as pu amortir ton retour... 800 euros, c'est plutôt bon! à condition que tu n'aies pas eu de pb avec la job.

A. 13/01/2012 05:20



Ben non, c,est cool, ils donnent des sous ! ;-)
(jamais de pb à ma job ;-))