Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

Polytechnique

Ce mot n'évoque rien d'autre qu'une prestigieuse école, pour nous, français, mais pour les québécois, le nom de cette école est synonyme d'horreur. A la fin de l'année, il y aura 20 ans de passés depuis ce jour  du 6 décembre 1989. Un jour peu banal qui est donc resté dans les mémoires des uns et des autres... un étudiant tue 14 personnes, que des filles et en blesse autant, avant de se suicider, à "la" Polytechnique de Montréal. Ce genre de tuerie reste encore trop souvent d'actualité. Régulièrement, on entend ce genre de drame aux informations, comme récemment en Allemagne.

Ce film a provoqué beaucoup de discussions, autant positives que négatives. Je suis donc allée voir ce soir, ce film en noir et blanc, sachant un peu à quoi m'attendre.  Peu de dialogues, tout est dans l'ambiance.
L'histoire, on la connaît. Ce film n'explique pas le geste fou de cet étudiant, d'ailleurs, qui pourrait expliquer un tel geste ?
Il retrace avec respect cette journée tragique, du point de vue du tueur (qui n'a pas de nom dans le film), d'une fille blessée et d'un étudiant. Mélange de détresse humaine, de culpabilité, de désir de réussite, ce mélange de sentiments prend aux tripes dès les premières images et ne lâche pas le spectateur. En tout cas, c'est ce que j'ai ressenti. Ce film est fort et émouvant, difficile de savoir comment réagir face à ce genre de situation, comment réussir à surmonter l'horreur et continuer sa vie...



Synopsis :
Le 6 décembre 1989, un étudiant dans la vingtaine, qui voue une haine farouche aux féministes, surgit à l'école Polytechnique de Montréal armé d'un fusil semi-automatique et abat froidement quatorze jeunes femmes avant de s'enlever la vie. Ces événements tragiques sont racontés du point de vue du tireur fou, puis de Jean-François, un étudiant qui a assisté impuissant à la tuerie en tentant de venir en aide à diverses victimes, et enfin de Valérie, une survivante dont l'existence a été transformée à jamais par ce crime haineux.
Synopsis par Médiafilm.ca

La vie tient à peu de choses, ce film est un bel hommage aux victimes, aux étudiantes tuées, aux étudiants qui plus tard n'ont pas réussi à porter ce fardeau, des images troublantes, poignantes et parfois bien ironiques ...

Articles des archives du 6 décembre 1989


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Guillaume 27/03/2009 14:50

Tu es le 2eme blog que je lis et qui en parle, Anne. C'est dommage qu'on ne soit pas encore arrivé au Québec, parce que j'aimerais bien le voir...A louer en DVD en fin d'année ! :) 

A. 30/03/2009 18:35


Oui, c'est à voir, c'est un fait très marquant de l'histoire québécoise !


MiniMin 27/03/2009 06:06

J'avais 8 ans lorsque la tragédie de Poly est arrivée... Je ne me souviens pas de grands choses, mais je me souviens du désarrois qui a suivi et de la couverture médiatique.  Je crois qu'à l'époque, j'étais trop jeune pour saisir l'ampleur de l'événement, mais à chaque année qui passait, je commençais à comprendre. Je ne doute pas que ce film soit bien fait, mais je ne suis pas certaine de vouloir le voir... pour l'instant.  Éventuellement, peut-être...

A. 30/03/2009 18:37


Je pense effectivement que c'est "plus facile" pour des personnes comme nous qui n'ont pas vécu cette tragédie. Mais certaines de mes collègues sont allées le voir, dont une connaissait du
monde à Polytechnique quand c'est arrivé, elles ont dit que c'était bien fait, très respecteux, ce qui rend le film supportable je pense.


calissou 25/03/2009 18:37

Je n'avais jamais entendu parler de cette tragédie. La bande-annonce est déjà prenante ! Je comprends que le film fasse polémique car c'est une histoire touté récente !BizVirginie

A. 30/03/2009 18:38


Je n'avais pas entendu parler de ces évènements avant que le film sorte !