Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A. Montréal

A. Montréal

De la Bretagne au Québec, installée à Montréal depuis 2008...

La petite fille de Monsieur Linh

C'est le titre du roman que j'ai terminé ce soir.

Depuis que je suis à Montréal, je lis beaucoup plus qu'avant, dans le métro, le bus, dans les petits cafés et bientôt sur les pelouses, au soleil... ! Jusqu'au collège, je lisais beaucoup. Tous les soirs, les chapitres de mes bibliothèques roses et vertes et autres romans défilaient sous mes yeux, puis au lycée, je lisais moins. Ensuite, à la fac, je ne prenais plus le temps, trop de télé, de sortie ou d'internet ! Ca fait donc un bon moment que je n'avais pas lu autant ! A Blois, la bibliothèque ne me plaisait pas, je n'y suis pas allée souvent contrairement à la médiathèque dans "ma Bretagne" où j'allais régulièrement.

Bref.

En arrivant ici, je suis donc allée m'inscrire à la bibliothèque de mon quartier et à la grande bibliothèque... Elle est immense, plusieurs étages et des milliers de livres ... J'adore !!! En plus, tout est gratuit et c'est la même station de métro que pour mon boulot, donc très pratique !

Re bref.

J'ai terminé la lecture du roman de Philippe Claudel, La petite fille de monsieur Linh. J'avais vu une critique il y a quelques années à la télé et j'ai toujours eu envie de lire ce livre. C'est chose faite. La lecture est très rapide et très facile. C'est une très belle histoire. J'ai beaucoup aimé. C'est à la fois simple et pleins de sentimens complexes. On se laisse facilement transporter par l'histoire de ce mystérieux monsieur Linh, le dénouement est ... étonnant. Je n'arrive toujours pas à le comprendre !!! Mais, je ne suis pas douée pour faire la critique d'un livre ou d'un film. Je vais donc recopier celle trouver sur le site Evene. Elle résume très bien ce roman, que je vous conseille.

La critique [evene]
La note evene : 5/5La note evene : 5/5   par Mélanie Carpentier

Les critiques avaient très certainement ajusté leurs petites lunettes fourbes et moqueuses et attendaient l'auteur des 'Ames grises' au tournant. Pas de chance ! Son nouveau roman 'La Petite Fille de Monsieur Linh' est un livre dans lequel on se fond, on se perd, on s'émeut. Un roman sur l'exil, la solitude, le courage, l'amour et l'amitié. Un roman touchant, bouleversant. L'art de la chute ici n'est pas une formule vide de sens. Toucher en plein coeur, le lecteur tourne les dernières pages vite, trop vite peut-être, à la recherche d'une justice, d'un sens. Du sens de la vie. Une magnifique ode à la différence et une grande leçon de courage à tous ceux qui ont abandonné leur rêve ou leur existence sans s'y être suffisamment accroché. L'écriture de Philippe Claudel est fine, précise et épurée, la poésie du verbe chaleureuse, l'histoire franche et sincère. L'auteur manie à merveille l'art du détail touchant de subtilité. Il traite avec force des thèmes de la folie et du déracinement. Le livre refermé, on comprend déjà qu'il ne sera pas facile de se replonger dans une autre histoire. Ce ne sont plus des pages que nous avons feuilletées mais une vie que l'on nous a racontée et que l'on aimerait entendre juste une fois encore.


Si vous avez des suggestions de lecture, je prends les bonnes idées !


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sur le plateau mont royal... 17/04/2008 04:25

si tu aimes la vraie litterature : cormac mc carthy, l'ensemble de son oeuvre (dont no country for old men) et un accent special pour le dernier, La Route`....

Lydie 14/04/2008 12:00

Deux livres québécois trouvés à la BNQ de Montréal quand j'étais là-bas :- Ostende de François Gravel : L'histoire se passe au Québec entre les années 60 et 80. Elle relate la
vie de Jean-François, un ado puis jeune adulte qui découvre la vie,
l'amour, la politique, le monde du travail... Le livre est
structuré en chapitres au nom de personnalités qui marquent la vie de
Jean-François, de JFK qui a les mêmes initiales que lui à John Lennon
en passant par Che Guevara ou Mao Tsé Tung.- L'Eteigneur de Lucioles de Pierre Martel : L'histoire se passe au Québec, dans un futur proche ou la criminalité
est devenue presque nulle en raison des mesures de sécurité
draconniennes prises par les autorités. Le héros est un euthanasiste
qui se charge de tous les patients souhaitant mourir et qui ne sont pas
malades. A 35 ans il fait le point sur sa vie et la trouve bien terne,
jusqu'à ce qu'il tombe amoureux d'une jeune fille de 18 ans, la fille
de la gérante de son bar habituel. D'un autre côté on suit la vie d'un
flic minable, proche de la retraite et qui souhaite faire un gros coup
avant de partir. Son outil : la statistiquette, qui lui indique
formellement qu'un vrai crime va se produire prochainement dans la
région de Lucioles...

Léo 13/04/2008 08:46

A lire : "Les Années" d' Annie Ernaux.                              Bonne lecture!                                                    Léo

A. 14/04/2008 00:31


Merci !
Je l'ai ajouté sur ma liste !


Ju 12/04/2008 17:43

A lire, relire et rerelire sans aucune hesitation:"Oscar et la dame rose", d'Eric-Emmanuel Schmidt.Mon livre prefere...Et apres: "ensemble c'ets tout" d'Anna GavaldaLes livres de Fred Vargas (policier si tu aimes), "lignes de faille" de Nancy Huston (quebecoise vivant a Paris), etc..... Dis moi si tu en veux encore!!!

A. 14/04/2008 00:31


Merci pour ces idées !
Ensemble c'est tout, je l'ai lu ce mois-ci aussi, j'ai adoré ! Je cherche un moment pour voir le film maintenant ;-)